Antiquité et Moyen-Age

 

Void-Vacon se situe dans la vallée de la Meuse. Cette vallée fut, au fil des époques, occupée par la population.

 

En 58 avant JC, le territoire est pris entre les deux cités de Tullum (Toul) et Nasuim (Naix aux Forges), tour à tour capitales du pays des Leuques.

 

Après la chute de l'Empire romain d'Occident au Vème siècle, le pays des Leuques entre dans le règne des Mérovingiens, l'Austrasie, sur laquelle règne Dagobert 1er qui, en 627, octroie le fief de Noventium (Void) à l'évéché de Toul. Void restera sous cette juridiction jusqu'à la révolution française.

 

Vers l'an 800, des comtes s'emparent du château de Novientum. Cependant, Charlemagne le fait restituer et établit une charte pour que le château appartienne à l'Eglise de Toul.

Epoque moderne

 

En 1552, Henri II réclame le château au Chapitre de Toul et, ayant obtenu satisfaction, y place une garnison de cinquante soldats. Il y est reçu somptueusement le 15 avril avant d'entrer dans Metz le 18.

Epoque contemporaine

 

En 1789, sous la Constituante, la prévôté de Void est transformée en canton dépendant du district de Commercy. Le canton, qui comptait à l'origine six communes, fut modifié en 1800 et en regroupa vingt-quatre.

 

C'est au milieu du XIXème siècle que des routes partant de Void furent ouvertes vers Sauvoy et Mauvages, Sorcy, Naives et Ourches. Avant la création de ces routes, les chemins de traverses vers ces villages étaient impraticables et pour certains, submergés. Sous l'Ancien Régime Void était traversé par deux chaussées: celle qui reliait la Champagne à l'Alsace, ancêtre de l'actuelle RN4, et celle qui allait de Commercy à Vaucouleurs, aujourd'hui RD964.

 

Pendant la guerre Franco-Allemande de 1870, Void fut occupé par une garnison allemande de 100 à 150 hommes.

Pendant la Grande Guerre, Void servit de zone de desserement aux régiments engagés sur le front et un hôpital militaire fonctionnait à la maison de retraite.

 

Au début de la seconde guerre mondiale, des unités des 306ème et 332ème régiments d'infanterie tentèrent de s'opposer à l'avancée allemande en prenant appui sur le canal de la Marne au Rhin. Près de la route de Void à Sauvoy, un monument entretenu par le Souvenir Français commémore les combats de Vacon des 17 et 18 juin 1940. Peu avant la libération, un bombardement détruisit plusieurs maisons de village.

 

La commune de Void-Vacon a été décorée de la Croix de Guerre 1939-1945 avec l'étoile de bronze le 22 mai 1950.

 

Void et Vacon ont fusionné en 1976 pour former une vaste commune de 3500 hectares!

 

 

 

Pour en savoir plus ...

 

Quelques ouvrages sur Void existent:

  • Dr Hennequin, Histoire de Void-Vacon : Void dans le pays des Leuquois, depuis l'an 50 avant JC jusqu'à nos jours, Monographie des villes et villages de France, 1990 (réédition)

 

 

Pour connaitre les monuments remarquables et les personnages de Void-Vacon, rendez-vous dans la rubrique "Histoire" et "Patrimoine".